Astuce maison : découvrez comment supprimer la moisissure de vos joints de carrelage

En tant que propriétaire de maison ou de locataire, nous rencontrons tous de temps en temps divers problèmes liés à l’entretien de notre habitat. L’un d’eux, souvent négligé, mais causant des troubles à la fois esthétiques et structurels, est la présence de moisissure sur les joints de carrelage. Cette nuisance, fréquente dans les salles de bains et les cuisines, peut nous donner du fil à retordre. Mais alors, c’est quoi exactement la moisissure ? Pourquoi apparaît-elle sur nos joints de carrelage, et surtout, comment s’en débarrasser et prévenir son apparition ? Toutes les réponses dans ce guide complet.

Qu’est-ce que la moisissure ?

La moisissure est un type particulier de champignon dont la croissance est favorisée dans des milieux humides, sombres et mal ventilés. Elle est reconnaissable par sa couleur qui peut varier du noir, au blanc en passant par le vert et est souvent accompagnée d’une odeur désagréable. Il existe d’ailleurs plusieurs espèces de moisissures.

Pourquoi la moisissure apparaît-elle sur les joints de carrelage ?

La moisissure se plaît particulièrement sur les joints de carrelages, et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle trouve dans ces endroits un milieu humide favorable à sa prolifération, notamment sur les carreaux de salle de bain ou de cuisine où l’eau est couramment utilisée. Ensuite, elle se nourrit du matériau organique présent dans le mastic utilisé pour réaliser les joints. Enfin, les joints offrent un espace confiné où elle peut se développer à l’abri des courants d’air.

Les effets de la moisissure sur vos joints de carrelage

La présence de moisissure sur vos joints de carrelage ne doit pas être prise à la légère. En effet, elle peut occasionner plusieurs types de nuisances que nous vous proposons de découvrir dans cette section.

Les dommages esthétiques

Visuellement, la moisissure se présente sous la forme de taches sombres ou de petites excroissances duveteuses qui donnent aux joints un aspect négligé et mal entretenu, même si vous nettoyez méticuleusement votre carrelage. Elle peut aussi provoquer une décoloration des joints, qui vont progressivement perdre de leur éclat et se ternir.

Les dommages structurels

Au fil du temps, la moisissure, en se nourrissant du mastic des joints, peut affaiblir ces derniers et provoquer des fissures ou des éclats dans le matériau, favorisant ainsi les infiltrations d’eau dans les structures sous-jacentes. Si elle est négligée, la moisissure peut mener à des dommages plus graves comme la détérioration des murs ou de la tuyauterie encastrée, causant des réparations coûteuses.

Les effets sur la santé

Enfin, la moisissure peut également affecter la santé des habitants de la maison. En effet, certains types de moisissures sont allergènes et peuvent donc provoquer des réactions allergiques chez les personnes sensibles, telles que des éruptions cutanées, des démangeaisons oculaires, une congestion nasale et parfois même des crises d’asthme. D’autres types de moisissures sont toxiques et peuvent déclencher des symptômes plus graves tels que des vertiges, des maux de tête, des troubles respiratoires, voire des problèmes neurologiques.

Comment identifier la moisissure sur vos joints de carrelage ?

La première étape dans la lutte contre la moisissure consiste à bien l’identifier. Pour ce faire, vous devez connaître les signes qui indiquent sa présence.

Les signes visuels de moisissure

Vérifiez vos joints de carrelage à la recherche de taches sombres, ou d’une fine couche blanchâtre ou grise qui recouvrirait une partie du carrelage. Cette couche est en réalité composée de millions de spores de moisissure qui s’accumulent sur la surface. Les joints qui commencent à se décolorer ou qui présentent des petits diverticules pourraient aussi indiquer la présence de moisissure.

Les autres signes de présence de moisissure

Outre ces signes visibles, la moisissure peut aussi être trahie par une odeur de moisi ou de terre mouillée qui persiste malgré vos efforts de nettoyage. Il faut aussi prendre en compte l’atmosphère de votre salle de bain ou de votre cuisine : si l’air y est continuellement humide, ou si vous avez des problèmes de condensation fréquents sur vos fenêtres ou vos miroirs, il y a des chances que cela favorise la croissance de moisissure. Enfin, si vous ou un de vos proches commence à présenter des symptômes allergiques sans raison apparente, vous devriez vérifier la présence de moisissure dans votre maison.

Comment supprimer la moisissure de vos joints de carrelage ?

Maintenant, que vous savez comment reconnaître la présence de moisissure sur vos joints de carrelage, il est temps de passer à l’étape suivante : l’élimination de cette nuisance. Rassurez-vous, avec les bonnes techniques et un peu d’effort, il est tout à fait possible de venir à bout de ce problème.

Les produits fait-maison pour supprimer la moisissure

Avant de recourir à des produits chimiques potentiellement dangereux, sachez qu’il existe des solutions naturelles et efficaces pour se débarrasser de la moisissure. Voici quelques-unes des plus populaires et comment les utiliser.

Les propriétés antibactériennes du vinaigre blanc

Le vinaigre blanc, dans sa forme pure, est l’un des produits ménagers les plus efficaces pour supprimer les moisissures. Grâce à son pH acide, il peut tuer jusqu’à 82 % des espèces de moisissures, tout en détruisant les bactéries et les virus qui pourraient se trouver sur la surface nettoyée. Pour utiliser le vinaigre blanc contre la moisissure, vous pouvez le pulvériser directement sur les joints infestés et laisser agir durant une heure avant de frotter avec une brosse et de rincer à l’eau chaude. Répétez l’opération si nécessaire.

L’efficacité nettoyante du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est également un excellent allié dans la lutte contre la moisissure. En plus de neutraliser les odeurs, il agit comme un fongicide qui tue les moisissures tout en prévenant leur réapparition. Pour utiliser le bicarbonate de soude contre la moisissure, mélangez une cuillère à soupe de ce produit avec assez d’eau pour obtenir une pâte. Appliquez cette pâte sur les joints moisis, laissez agir durant 10 minutes, puis brossez et rincez. Vous pouvez aussi combiner le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude pour un effet renforcé.

La bonne méthodologie pour un nettoyage efficace

Voici les étapes à suivre pour un nettoyage efficace de vos joints de carrelage :

  • La protection : avant de commencer le nettoyage, il est important de bien se protéger pour éviter toute irritation de la peau ou des yeux. Portez donc des gants, des lunettes de protection et un masque.
  • Le grattage : à l’aide d’un grattoir ou d’un couteau à bout rond, enlevez le maximum de moisissure sur les joints. Veillez à éviter d’endommager les carreaux environnants.
  • L’application de la solution de nettoyage : ensuite, appliquez la solution de nettoyage de votre choix directement sur les moisissures. Vous pouvez utiliser un sprayer pour une meilleure répartition de la solution.
  • Le brossage : après avoir laissé la solution agir (le temps nécessaire dépendra du produit utilisé), il est temps de frotter les joints avec une brosse à dents ou une brosse spécialement conçue pour les joints. Le brossage permet d’éliminer les moisissures restantes et de détacher les restes de mastic infesté.
  • Le rinçage : enfin, rincez abondamment avec de l’eau chaude pour éliminer tous les résidus de moisissure et de produit de nettoyage.

Les habitudes à adopter pour prévenir la moisissure

Une fois que vous avez réussi à éliminer la moisissure, la dernière étape consiste à prévenir sa réapparition. Voici quelques conseils :

  • La ventilation : veillez à garder votre salle de bain ou votre cuisine bien ventilée, particulièrement lors des douches ou de la cuisson. Si nécessaire, installez un système de ventilation mécanique.
  • L’utilisation d’un déshumidificateur : si l’humidité de votre maison est trop élevée, envisagez d’utiliser un déshumidificateur pour réduire le taux d’humidité.
  • Le nettoyage régulier : enfin, nettoyez régulièrement les endroits susceptibles de développer des moisissures comme les joints de carrelage, les contours de la douche ou de la baignoire et les plaques de cuisson.

Conclusion

La moisissure sur vos joints de carrelage, loin d’être un simple souci esthétique, peut représenter une menace réelle pour la structure de votre maison et pour votre santé. Il est donc essentiel de lui accorder une attention appropriée et surtout, d’intervenir rapidement dès les premiers signes d’apparition.

Grâce à des produits naturels à portée de main comme le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude, vous pouvez venir à bout de cette nuisance sans avoir à utiliser des produits chimiques potentiellement nocifs. Mais n’oubliez pas, la meilleure façon de lutter contre la moisissure est de prévenir son apparition en adoptant des gestes simples tels qu’une aération régulière de votre logement, une réduction de l’humidité ambiante et un nettoyage fréquent des zones à risque.

En somme, comme le dit si bien l’adage, mieux vaut prévenir que guérir !

A propos de nous

Electromust est un blog déco, décoration, terrasse et jardin et inspiration maison pour vous donner de bonnes idées.

Nous suivre